Autrices/auteurs

Rosselli, Amelia (1930-1996) – Poétesse italienne, née à Paris de Carlo Rosselli, fondateur avec son frère de Giustizia e Libertà, mouvement antifasciste, qui a été assassiné par les cagoulards en 1937, et de Marion Cave, militante socialiste anglaise. Petite fille d’Amelia Rosselli, dramaturge, et cousine d’Alberto Moravia, Amelia Rosselli a été mise en avant par Pier Paolo Pasolini. Profondément perturbée par la mort du père, l’exil, la confusion, elle se défenestra en 1996 de son appartement romain.

Sica, Gabriella « est une poétesse italienne. Elle est née à Viterbe le 24 octobre 1950 et habite depuis l’âge de dix ans à Rome, sa ville d’adoption. Après la publication de quelques textes poétiques sur revues et anthologies, comme Prato pagano en 1980 et l’Almanacco dello specchio en 1983, est sorti son premier livre de poésies La famosa vita en 1986, suivi par Vicolo del Bologna en 1992, Poesie bambine en 1997 et Poesie familiari en 2001 (Fazi Editore), Prix international de Poesia Camaiore, « Le lacrime delle cose » (Moretti&Vitali, 2009), Premio Garessio-Ricci. finalista vincitore Premio Dessì e Premio Lucia Rodecanachi-Arenzano. Depuis 1980, Gabriella Sica a travaillé sur la poésie contemporaine ; a dirigé, jusque 1987, la revue « Prato pagano » avec laquelle ont débuté ou publié beaucoup d’auteurs de l’actuelle génération littéraire italienne. Pendant cette période a été publié Campo di battaglia de Flavia Giacomozzi. Elle a participé à l’anthologie La parola ritrovata, ultime tendenze della poesia italiana qui regroupe écrits de poètes et critiques sur l’orientation de la poésie des deux dernières décennies du XXe siècle. Elle s’est en plus intéressée à la poétique italienne en continuité avec la poésie de nos jours dans le livre Scrivere in versi, metrica e poesia. Sia dato credito all’invisibile, prose e saggi, publié chez Marsilio en 2000, est un pèlerinage aux lieux de la poésie « chers » à l’auteur, « contre-chant en prose » des Poesie familiari. Elle est l’auteur de six vidéos sur les grands poètes du XXe siècle : Giuseppe Ungaretti, Eugenio Montale, Pier Paolo Pasolini, Umberto Saba, Sandro Penna et Giorgio Caproni, dont les trois premiers ont été publiés en vidéocassettes. » (Wikipedia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *